Notre Histoire

Je suis la 3ème génération à la Ferme de Laveau.

Mes grands-parents, Raoul et Paulette Chantereau sont arrivés dans cette ancienne abbaye fortifiée à Faÿ-lès-Nemours dans les années 50 tous deux originaires du Loiret.
Il y a eu jusqu'à 10 ouvriers où la ferme de l'époque comptait terres agricoles, chevaux de traits, moutons, vaches laitières, poules pondeuses, lapins, … dans une enceinte qui tombait malheureusement en ruines n'étant que locataires.
Petit à petit l'élevage a été oublié dans ce secteur pour laisser place aux grands cultures due à la demande croissante de matières premières agricoles.

Mon père, Hugues a seulement quelques souvenirs de l'élevage, lui a fait sa carrière sur les tracteurs et matériels agricoles rachetant les murs puis quadruplant la superficie de l'exploitation polycultures cultivant céréales, betteraves sucrières et pomme de terres avec son fidèle salarié Robert, 47 ans de service…!

Quand à moi, Guillaume je suis revenu sur la ferme après mes études. La partie grandes cultures subissant depuis les 5 dernières années des fragilités suite au climat et cours mondiaux je voulais sécuriser l'exploitation en me diversifiant et avoir mon propre projet.
Après 2 ans et demi de travails administratifs et de construction, les 1ères poules pondeuses sont revenus de nouveaux en octobre 2019, ce jour là me voila éleveur et j'en suis ravi !
Dorine ma conjointe a changé de métier, salarié sur la partie élevage, tous les œufs passent entre ses mains !

Notre Elevage

Notre cheptel se compose de 24 000 poules pondeuses élevés sous le mode Biologique, abrité d'un bel hôtel "3 étoiles" où tout est fait pour le bien-être animal avec un grand parcours de 10 hectares pour leurs sorties!

 L'effectif a été dimensionné par rapport aux 30 000 habitants de la communauté de commune de Nemours à laquelle la commune de Faÿ-lès-Nemours fait partie.
Un habitant consomme en moyenne 240 œufs (bruts ou transformés)/an soit 7 200 000 œufs que tous ces habitants ont besoin, sachant qu'une poule pond environ 300 œufs/an voilà l'explication de mes 24 000 poules ! Imaginez vous bien le nombre d'élevage qu'il faut pour tout notre pays.

Un parcours de 10 hectares c'est énorme, ce sont l'équivalent de 14 terrains de football avec un ratio de 4m2/poule.
Une grande étendue de terrain enherbé et arborés pour qu'elles puissent trouver tout types d'alimentations extérieurs.

L'agroforesterie fait partie également du projet avec la plantation de 2 500 plants entre haies, arbres forestiers, arbres fruitiers qui seront valorisés en Bio dans quelques années, grande source de captage de carbone et parasol pour les volailles lors des grandes chaleurs.

Nos poules sont très rustique et sociable, adaptées pour le plein air, leurs couleurs rousses, race reconnue pour leur excellence en terme de pontes.

Nourries aux diverses céréales bio d'Ile de France, herbes et insectes dans le parcours donnent un goût et une qualité d’œuf extra!

 Je reçois les poules à 17 semaines appelée poulette, on l’appelle poule lorsqu’elle devient adulte c’est-à-dire autour de 20-22 semaines d’âge lors de leurs premiers œufs.
Les poulettes viennent d’un couvoir situé au dessus de Paris.

Le lot est ensuite réformé au bout d'un an et demi car la poule pond beaucoup la première année puis moins par la suite elle alors adopté par des personnes voulant leur faire passer une paisible retraite ou bien élaboré pour notre vente directe.